Vers de nouveaux modèles économiques d’entreprises et de territoires

Les contributions…

 

Cette entrée a été publiée dans Contributions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Vers de nouveaux modèles économiques d’entreprises et de territoires

  1. Ecover dit :

    Ecover est une entreprise innovatrice, leader dans les pratiques durables, producteur de produits ménagers écologiques. Nous avons la passion de l’amélioration de la vie des gens en offrant des solutions durables et saines dans la vie de tous les jours. Nous sommes un moteur d’innovation et un concurrent courageux dans un marché difficile et sans cesse en évolution. Nous considérons etre une entreprise éthique, une société qui fait ce qu’elle dit, et avons été récompensée à de maintes reprises. Nous sommes depuis 30 ans une entreprise reconnue et citée en exemple dans de nombreux pays et de nombreux domaines, nous sommes fiers d’etre différents, nous sommes ECOVER.

    Aujourd’hui nous continuons notre voyage ou nos valeurs et notre culture occupent une place prépondérante, non seulement pour nous, mais aussi pour nos clients, consommateurs, partenaires, fournisseurs, mais surtout nous oeuvrons pour les générations futures. Nos valeurs nous poussent à faire croitre nos activités en établissant des relations et des partenariats partout dans le monde pour finalement construire une marque vouée à l’excellence. Nos valeurs sont simples, ce sont des valeurs humaines mises en pratique chaque jour. Pour vraiment les connaître il suffit de travailler et de vivre par elles.

    VN:F [1.9.8_1114]
    Votez:
    Moyenne: 4.0/4 (1 vote au total)
  2. Laurent Courouble, SCOP Café Citoyen dit :

    Associer la clientèle, les usagers d’une entreprise à son pilotage ne représente pas seulement une opportunité commerciale mais aussi l’assurance d’une réponse aux vrais besoins d’un territoire en terme économique, social et environnemental. Les modèles coopératifs (SCOP et SCIC) favorisent cette implication mais ne sont pas suffisants : il faut aussi développer une compétence d’animation de groupes de consomm’acteurs qui aujourd’hui fait défaut. L’axe « formation » est donc fondamental et pourrait être assuré par les réseaux de l’ESS !

    VN:F [1.9.8_1114]
    Votez:
    Moyenne: 4.0/4 (2 votes au total)
  3. Laurent Courouble, SCOP Café Citoyen dit :

    Aujourd’hui l’environnement est mis en débat, le social également mais l’économique jamais. Il est important de retrouver des lieux conviviaux de discussion, pédagogiques sur des modèles économiques d’entreprises originaux et innovants qui répondent aux vrais besoins de la population. Il est important de redonner ses lettres de noblesse à l’acte d’entreprendre et de compenser l’image négative de l’entreprise qu’on peut avoir en regardant les dérives de la bourse et du capitalisme financier. Dans chaque ville, un lieu de mise en pratique, montrant par l’exemple qu’un autre modèle économique est possible, notamment auprès des jeunes, dans une logique participative, permettrait de développer l’économie du territoire dans une démarche DD et collective.

    VN:F [1.9.8_1114]
    Votez:
    Moyenne: 4.0/4 (1 vote au total)
  4. Valérie Maniglier dit :

    Styliste et directrice de l’Atelier de tissage d’Art, je m’intéresse à la problématique du recyclage du textile. L’enjeu ? Faire reconnaître déjà la politique nationale, ECO TLC, en NpdC ! je pense que nous avons grand besoin de créer de nouveaux outils et d’avoir des équipes qui cherchent et innovent dans ce domaine… Ma contribution pourrait être la suivante : le textile est peu recyclé, les opérateurs de tri sont démunis face à la problématique. Les collectivités n’ont que très peu d’informations… Les citoyens ? Pas au courant… Et si nous arrivions à lier tous ces acteurs pour élaborer de nouvelles pratiques solidaires et créer de l’emploi notamment pour les plus démunis ?

    VN:F [1.9.8_1114]
    Votez:
    Moyenne: 2.5/4 (2 votes au total)
    • Myriam CAU dit :

      A Valérie : c’est une très belle idée, c’est une roubaisienne, fille d’un cité textile qui vous parle. Je vois beaucoup d’acteurs qui pourraient être intéressés et participer d’un réseau autour de cela. Si vous venez au forum, ou même dans un autre cadre, j’aurai plaisir à vous mettre en contact (à moins que vous ne le soyez déjà) avec la nouvelle associations « l’Union des gens du textile » qui est pleine de projets …

      VA:F [1.9.8_1114]
      Votez:
      Moyenne: 2.5/4 (2 votes au total)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>